À propos de nous

Une jeune compagnie avec beaucoup d'expérience

Manon Fitzback

Propriétaire spécialiste en portes et fenêtres

Jacques Carette

Passionné de la rénovation depuis plus de 40 ans.

Après plusieurs années de collaboration dans le domaines de réparation de porte et fenêtre, monsieur Jacques Carette et madame Manon Fitzback ont ensemble élaboré une nouvelle solution inovatrice pour la réparation des thermos embué. Ensemble ils fondent la compagnie Traitement de Verres scellés à l’Argon (T.V.A.). Soit par le traitement de verre scellés à l’argon ou par la la méthode d’ajout vitré Éco-Thermos, ces façons de faire éliminent le changement de thermos de vos fenêtres tous les 15 ans et parfois moins. Notre compagnie a réuni des techniques  pour que vous puissiez enfin conserver la totalité de la fenêtre de bois, autant le bâtis que les unités de verres scellés endommagés.

CONCEPTEUR

Concepteur

Créateur, inventeur, innovateur, mais surtout passionné, Jacques Carette travaille dans le domaine de la construction et de la rénovation depuis plus de 40 ans.

Toujours soucieux de son impacte sur l’environnement, il a longtemps contribué à réduire la consommation de fenêtres neuves dans la région de Québec en restaurant et en recouvrant efficacement les vieilles fenêtres de bois avec de l’aluminium.

Sa minutie est son expertise lui ont permis de satisfaire de nombreux clients tout au long de sa carrière.

Aujourd’hui, il continue d’innover grâce à ce concept unique et écologique qu’est les Traitement de Verres scellés à l’Argon.

PROPRIÉTAIRE

Cadette d’une famille de trois enfants.  Elle se démarque par sa détermination, son courage et son vouloir à y mettre tous ses efforts dans un domaine or contexte féminin.

Il y a maintenant plus de dix ans, s’engageait au sein de la compagnie  S.O.S. Fenêtres, en tant que journalière.  Elle était attitrée au recouvrement d’aluminium , exécutant  des fonctions hautement spécialisées qui pourtant, n’était pas le créneau d’une femme toute délicate avec des attributs bien plus féminins que garçonniers.  Son employeur avait au départ quelque réticence à lui attribuer cette fonction  qui était très pertinent et même, de lui offrir toute autre responsabilité dans ce métier.  Étonnant qu’est cet art, apporte une chimie qui se peaufine merveilleusement bien en équipe mixte, à cause d’une improvisation spontanée qui découle de ce métier (Vous l’avez ou vous ne l’avez pas), et elle était une candidate privilégiée.

Cette double tangente que possède Mme Fitzback, est de se passionner à un métier d’homme au aspiration innovatrice, tout en conservant son côté féminin, très délicate qui en fait une des premières dames œuvrant dans ce domaine.   Après quelques années au sein de la compagnie, Mme Fitzback avait une attitude positive et déterminée à découvrir une nouveauté dans ce domaine.  Les connaissances et l’expérience nécessaires étaient au rendez-vous pour atteindre un poste supérieur.   Sous forte recommandation de son employeur, il était venu le temps pour elle de voler de ces propres ailes en constituant son  entreprise personnalisée.

Elle étudia dans cette chaste gardée de la construction et reçut sa licence de contracteur spécialisé, qui lui fut octroyer avec brio, non pas sans effort.  Ceci lui apporta une façon de faire géniale qui amplifia, la raison de poursuivre le créneau  de la compagnie S.O.S. Fenêtres qui est la conservation totale de la fenêtre de bois.  La suggestion de remédier au changement périodique de nos vitrages soit (thermos), combinés à la réparation et le recouvrement de ceux-ci, ferment la boucle au niveau de sa conservation de nos portes et fenêtres de bois.

De l’avis de Mme Fitzback, aujourd’hui, les entrepreneurs en fenestration, regrette amèrement d’avoir délaisser cette si précieuse matière et d’avoir miser sur des nouveaux matériaux très décevant.

Elle se consacra à la recherche, d’une façon indéniable et à vie, de réparer, de nettoyer à l’intérieur et de les renforcer en énergie calorifique, les verres scellés endommagés, pour enfin, ne plus détériorer les bâtis de bois si précieux et chaleureux attitrés à nos belles maisons québecoises. 

Après la vente de la compagnie S.O.S. Fenêtres, M. Carette s’associa avec Mme Fitzback formant la compagnie Traitement de Verres scellés à l’Argon statut écologique et économique et s’impliquant aussi dans le monde de la récupération.  

La compagnie Traitement de Verres scellés à l’Argon est en mesure de dire or de tout doute que ”Un tien vaut mieux que deux tu l’auras et tout se répare”.  C’est deux phrases sont plus avant-gardiste de nos jours, que de ”faire rouler l’économie au détriment de notre propre économie  personnelle.

Encore un petit geste pour notre planète!

Saviez-vous que ...

Monsieur Jacques Carette a paru dans le journal pour le perfectionnement de ces techniques de recouvrement de fenêtre de bois en aluminium. À l'époque monsieur Carette était propriétaire de la compagnie S.O.S Fenêtre qui a offert le service de recouvrement de fenêtre en aluminium pendant des dizaines d'années. Maintenant, grace à l'expertise de monsieur Carette, Traitement de verre scellées à l'argon vous offre toujours ce service.